h1

« Tous sur Orbite! » – L’hiver

15 décembre 2007

« Tous sur orbite ! » est un parcours d’un an dans le système solaire, découpé en 52 semaines, qui commence le 1er janvier pour s’achever le 31 décembre. Au fil des saisons, la situation de la terre y est présentée comme une réalité quotidienne et familière. Le spectateur peut y découvrir la grandeur, la beauté, la proximité et la simplicité de choses qui jusqu’alors lui avaient semblé lointaines et incompréhensibles.Ce programme pédagogique, accessible en français, anglais et allemand, permet de comprendre le fonctionnement du système solaire et révèle les mystères des éclipses, des marées ou encore des équinoxes. 5200 dessins, 30000 heures de calculs ont été nécessaires pour réaliser les 400000 images de synthèse en 3D.

L’hiver (de janvier à mars)

13 commentaires

  1. c’est très bien réalisé !
    Ca nous fait encore plus reflechir cette expansion de l’univers.. se pourrait il que les etoiles soient de moins en moins nombreuses dans le ciel si les galaxies s eloignent des unes des autres?
    y aura toujours des amas.. mais elles s eloignent vers où et sont attirées par quoi..?
    c est bizarre qu elles voyagent comme ça…


  2. Le fait que les galaxies s’éloignent les unes des autres ne change en rien le nombre d’étoiles qui les composent (même si ces dernières connaissent leur propre mort). La seule chose qui changera sera l’espace entres elles.

    Quant à la destinée des galaxies, amas, superamas… eh bien elle se prolongera tant que la force de gravité aura sa place dans l’expansion de l’Univers. C’est comme si l’attirance et la fuite était en équilibre dans l’infini…

    Mais sinon, ils nous manquent encore beaucoup de données pour prédire le futur de notre Univers (Expansion ? Big Crunch ? Big Chill ?) A suivre !… En attendant, deux scénarios possibles (parmis d’autres) ICI (site Cosmobranche)


  3. Le mouvement relatif des galaxies est d’une vitesse énorme, comme tout ce qui touche à l’infiniment grand, mais les distances impliquées sont si gigantesques qu’auncun effet net de cet éloignement ne sera visible avant, littéralement, des millions d’années. De plus, l’immense majorité des étoiles que nous voyons à l’oeil nu appartiennent à notre propre galaxie, et les étoiles des galaxies ne s’éloignent pas entre elles… donc pas d’inquiétude, nos petits-petits-petits-etc-enfants pourront longtemps profiter d’un beau ciel étoilé.

    ( A titre de parenthèse, ce sera même un ciel bien plus étoilé que le nôtre ! La galaxie d’Andromède, qui regorge de jeunes étoiles, se rapproche peu à peu de la nôtre depuis des millions d’années… peut-être finira-t’elle même par fusionner avec la Galaxie, augmentant énormément le nombre d’étoiles visible ! Mais tout ceci est bien, bien au-delà de tout ce que nous verrons jamais. C’est bien dommage : observer Andromède avant sa fusion avec notre galaxie serait, à mon sens, un spectacle terriblement beau et émouvant… des centaines de milliard d’étoiles en un unique ballet, un spectacle digne des dieux… )


  4. Comme l’annonce Pluhme, notre Voie Lactée et la Galaxie d’Andromède devraient fusionner – et ce dans… 3 milliards d’années! Ce ballet d’étoiles sera probablement grandiose, si tant est qu’il existera (dans ce lointain futur) une conscience pour pouvoir l’englober, l’observer, et l’appréhender… En attendant, il ne nous reste plus qu’à rêver et à imaginer ce magnifique et gigantesque spectacle!…:-)


  5. C’est peut-être très hors-sujet, mais je ne résiste pas à la tentation de souhaiter une très bonne année à tout le monde sur Cosmobranche😀

    Puisse 2008 être une année heureuse et enrichissante pour vous tous ^^


  6. Merci pour ton message Pluhme🙂 Et je me joins à toi pour souhaiter à tous les lecteurs / visiteurs / voyageurs qui passeront par ici mes meilleurs voeux pour 2008 & co… Que cette nouvelle « étoile filante » soit porteuse de petits et grands bonheurs, de partages, et d’ouverture…


  7. Lorsque vous parlez de fusion de galaxies entre Andromède et la Voie Lactée, est-ce qu’il serait possible qu’une autre étoile originaire d’Andromède vienne remplacer notre soleil (il lui restera encore 1 milliards d’années de réserve d’hydrogène)?


  8. J’aime bien l’idée, mais malheureusement c’est impossible… Il faut savoir que la galaxie d’Andromède s’étire sur environ 200.000 années-lumière de diamètre! – Dès lors, et à notre « petite échelle », il faudrait que les configurations entre ce nouveau Soleil (venu d’Andromède) et notre Terre soient si précises, si parfaites… que ça en est inenvisageable.

    Néanmoins, il est possible que les perturbations occasionnées par cette future fusion créent des déséquilibres qui, par la force des choses, s’équilibreront – pour créer, pourquoi pas, dans un recoin de cet Univers en gestation, un nouvel espace pour la Vie…


  9. En fait, il faut tenter de se représenter les protagonistes de l’évènement pour se rendre compte de ce qui va vraiment se passer : notre galaxie, bien que comptant plus de cent milliard d’étoiles (!), est composée à plus de 99% du vide présent entre elles. Lorsque la galaxie d’Andromède, beaucoup plus petite, fusionnera avec la notre, la plupart de ses étoiles ne rencontrerons donc au début que du vide !

    Pendant tout un âge, quelques dizaines de millions d’années, les soleils ainsi arrivés « chercheront » leur orbite grâce à la force de gravité, s’équilibrant avec ceux de la Galaxie jusqu’à y être parfaitement intégrés. Durant cette période, de nombreuses étoiles seront sûrement détruites après avoir empruntées des orbites dangereuses (trop près d’autres étoiles, où du trou noir central de la galaxie), mais encore une fois la plupart finiront par trouver leur place dans les 99% inoccuppés de notre espace.

    A titre de note, en étudiant la répartition des moyennes d’âge des étoiles de la Voie Lactée, deux équipes de chercheurs ont récemment découvert que notre galaxie a déjà, dans son passé, « absorbé » une voire deux autres galaxies mineures. Ce serait donc presque une habitude🙂

    Il n’y a presque aucune chance que, sur les cent milliard de système de la Galaxie, le nôtre fasse partie des quelques-uns qui seront directement affectés. Mais avec un peu de licence artistique, on peu imaginer une seconde étoile venant tourner autour du soleil, brisant sa solitude de plusieurs milliards d’années et ajoutant de superbes nuances aux ciels de toute la Terre ^^


  10. Arg, voilà que cette video a été supprimée… est-ce le glas pour cet articles😦 ?


  11. J’ai vu ça oui😦 et impossible de la remplacer pour l’instant (elle n’est pas non plus dispo sur YouTube ou GoogleVideo)

    Mais je vais tout de même garder l’article, du fait des commentaires et des échanges que j’avais bien aimé. Et puis en même temps, ça fera de la pub pour « Tous sur Orbite! »


  12. Note : A défaut d’avoir retrouvé la vidéo initiale qui traitait du solstice d’hiver, voilà un autre extrait de « Tous sur Orbite » (évoquant l’hiver – mais cette fois-ci de Janvier à Mars)


  13. Merçi aux personnes qui ont participé à ce documentaire scientifique pour nous montrer ce que nous ignorons parfois et personnellement ,j’ai été bouleversé et bien instruit sur le phenomène des ecclipses solaires et lunaires.
    De grâce,ne nous supprimez pas cet extrait que nous aurons le loisir de regarder chaque fois que nous en aurons l’occasion.
    Encore une fois bravo à l’équipe qui a réalise »Tous sur Orbite ».
    Mais comment faire pour avoir ce documentaire en entier?
    CORDIALEMENT.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :